Journal de bord

De la Corse à la Gallura en catamaran de luxe

contact.jpg

La Sardaigne à la carte


Extraits du journal de bord de juillet 2012

Malgré une météo capricieuse, la saison estivale a bien commencé. Le convoyage de port Camargue, le port d’attache du Liberté, à Ajaccio fut éprouvant. Un fort vent de face Sud-Est a ralenti la route du Lagoon 500 vers la première escale. Lorsque la mer est ainsi formée, heureusement que l’on peut compter sur la stabilité du bateau et la performance de son matériel de navigation !

Du confort des petits à l’émerveillement des plus grands

Une fois n’est pas coutume, le catamaran de luxe est parti en direction de la Sardaigne. Obligé de composer avec la météo, il a fallu aller à la recherche de conditions plus favorables à la plaisance et à la découverte tranquille des eaux de rêve. Cette fois, le Sud-Est se prêtait bien aux exigences de nos premiers voyageurs brésiliens.

Le séjour au large de la Gallura s’est organisé en fonction des attentes des petits et des grands. Pendant que les plus jeunes profitaient de tout le confort à bord, notamment le home cinéma pour visionner leurs DVD favoris, les parents ont pu largement s’adonner à la contemplation de l’Archipel de la Maddalena.

Face à la Costa Smeralda (côte d’Emeraude), ils ont pris le temps de s’émerveiller de ces paysages uniques au monde : toutes les nuances turquoises des eaux immaculées de Porto Madonna également appelées « piscines naturelles », les îles mineures totalement sauvages, Spargi, Santa maria, Caprera, Budelli, Razzoli et sa majestueuse falaise…, cette palette de couleurs où s’étale au pied des récifs de granite clair, du vert jade très pale au bleu outremer, toute une gamme émeraude sur la toile encore vierge des plages de sable blanc. Le maquis de genévriers sauvage qui entoure la roche donne toujours une touche inattendue à ce tableau enchanteur. Loin d’être une nature morte, c’est une nature intacte qui se donne à admirer dans ce parc national. Nos passagers ont été ravis.

D’une mer de beauté à une terre de raffinement

En outre, à terre, nos hôtes ont également été attirés par les charmes des villes portuaires. À noter dans nos principales escales, Porto Maddalena, le « petit Paris » de la Sardaigne, Port Rotondo et Porto Cervo, un des plus grands centres mondiaux du tourisme de luxe. Promenade en mer et soirée restaurant ont ainsi rythmé cette semaine de croisière enthousiasmante aux abords de la mer Tyrrhénienne.