contact.jpg

Bonifacio

Découvrir le Sud de l'ïle de Beauté à bord du Liberté


Il faut être passé près des côtes de granit des Lavezzi pour apprécier la blancheur des falaises et la lumière accueillante de Bonifacio. Sur le catamaran Liberté, une escale à la pointe Sud de l’île de Beauté laisse toujours le souvenir impérissable de paysages contrastés.

Au large de la presqu’île étirée de Buzzi jusqu’aux écueils des Moines, des îlots dessinent tout en ponctuation des promontoires de granit parfois regroupés en chaos, souvent creusés de cavités aux formes fantastiques appelés taffoni. Au fil de la croisière de luxe, après l’archipel de Fazzio, se succèdent en alternance une suite de criques secrètes aux eaux limpides, de plages de sable fin, de calanques saisissantes par leur blancheur : comment ne pas remarquer la grotte de Sdragonatu, du chapeau de Napoléon, le grain de sable… Par ses formes arrondies, le rivage déploie sur la côte un large sourire et le plus beau visage de la Corse se fait alors jour dans les falaises de calcaire striées par le temps.

Au milieu de sa réserve naturelle, la face ridée de Bonifacio s’impose au navigateur. Avec ses immeubles au bord du vide vacillants au dessus du Lagoon 500, la cité sur la falaise coiffe un facies balafré par une faille incrustée dans la roche. En logeant l’insolite escalier de 187 marches montant à 65 mètres au dessus de la mer, elle donne à la cité corse des allures de corsaire pacifique rappelant au plaisancier de passage combien la citadelle a toujours été inexpugnable ; tout comme la vue est imprenable depuis le cockpit du catamaran Liberté.

Dans un itinéraire en Corse du Sud, une escale à Bonifacio est un passage obligé. Son accès facile de jour comme de nuit, par presque tous  les temps, sa position bien abritée dans l’anse de la Catena, mais aussi la beauté du quartier Solemare, la valeur patrimoniale de la ville ont toujours fait de ce chenal un lieu convoité, autant par les stratèges militaires des siècles passés que par les voyageurs attirés par les sites d’exception.